SEO on-page : le guide complet pour optimiser vos pages

SEO on-page un guide complet pour optimiser vos pages

Les bases du SEO on-page

Les bases du seo on page

Qu’est-ce que le SEO on-page ?

Le SEO on-page consiste à optimiser le contenu des pages Web pour les moteurs de recherche et les utilisateurs. Les pratiques courantes de SEO on-page incluent l’optimisation des balises de titre, du contenu, des liens internes et des URL.

Ceci est différent du SEO off-page, qui optimise les signaux provenant de votre site Web (par exemple, les backlinks).

Pourquoi le référencement sur la page est-il important ?

Le SEO on-page traditionnel fait-il encore la différence en 2021 ?

Oui !

En effet, le rapport « Comment fonctionne la recherche » de Google indique que :

Même si Google est BEAUCOUP plus intelligent qu’il ne l’était à l’époque, il utilise toujours des trucs à l’ancienne (comme rechercher un mot-clé spécifique sur votre page).

Et il y a des données pour le sauvegarder.

Notre analyse de 11 millions de résultats de recherche Google a révélé un lien entre les balises de titre riches en mots-clés et le classement de la première page de résultat.

IMAGE

Si vous recherchez un mot-clé compétitif, vous remarquerez que les pages les mieux classées utilisent presque toutes ce mot-clé exact dans leur balise de titre.

Cela dit:

Le SEO on-page ne se limite pas à entasser des mots-clés dans le code HTML de votre page.

Pour classer votre contenu en 2021, vous devez également optimiser votre contenu pour :

  • Expérience utilisateur
  • Taux de rebond et temps de séjour
  • Intention de recherche
  • Vitesse de chargement des pages
  • Taux de clics

Ce qui nous amène au chapitre 2…

Optimisez votre contenu pour le SEO

optimisez votre contenu pour le seo

Maintenant que vous avez compris pourquoi le SEO on-page est toujours aussi important, il est temps de commencer à optimiser votre contenu.

Plus précisément, dans ce chapitre, je vais vous montrer comment optimiser chaque page de votre site Web par mot-clé.

Donc, si vous vous êtes déjà demandé « comment utiliser des mots-clés sur ma page ? », vous adorerez les conseils pratiques de ce chapitre.

Utilisez votre mot-clé cible dans les 100 premiers mots

Il s’agit d’une ancienne tactique de SEO on-page qui fait toujours la différence.

Tout ce que vous avez à faire est d’utiliser votre mot-clé principal une fois dans les 100-150 premiers mots de votre article.

Pourquoi est-ce important ?

Google accorde plus d’importance aux termes qui apparaissent au début de votre page.

Ce qui a du sens. Imaginez que vous venez de publier un article sur le régime Keto. Si votre article portait vraiment sur le régime céto, serait-il logique d’utiliser le terme « régime céto » au milieu de la page ?

Bien sûr que non.

C’est pourquoi vous souhaitez déposer votre mot-clé quelque part dans les 100 premiers mots environ. C’est l’une de ces petites choses qui aident Google à comprendre en quoi consiste votre page.

Enveloppez le titre de votre article de blog dans une balise H1

La balise H1 est comme une mini balise de titre.

En fait, Google a déclaré que l’utilisation d’une balise H1 « aide Google à comprendre la structure de la page ».

La plupart des plateformes (comme WordPress) ajoutent automatiquement la balise H1 au titre de votre article de blog. Si tel est le cas, vous êtes prêt.

Mais ce n’est pas toujours le cas. Vous voulez vérifier le code de votre site pour vous assurer que votre titre est enveloppé dans un H1 et surtout que votre mot-clé se trouve à l’intérieur de cette balise H1.

Enveloppez les sous-titres dans des balises H2

Incluez votre mot-clé cible dans au moins un sous-titre et enveloppez ce sous-titre dans une balise H2.

Une balise H2 va-t-elle vous aider ou nuire à votre SEO on-page ?

Ni l’un ni l’autre. Mais ça ne peut pas faire de mal. De plus, mes propres expériences de référencement m’ont montré qu’envelopper votre mot-clé cible dans une balise H2 peut avoir un impact positif.

Fréquence des mots clés

La fréquence des mots-clés : c’est le nombre de fois que votre mot-clé apparaît dans votre contenu.

Google peut nier qu’utiliser le même mot-clé plusieurs fois aide, mais les pros du SEO vous diront que cela fonctionne réellement.

Pensez-y de cette manière :

Imaginez que vous ayez une page que Google PENSE être associé à un mot-clé spécifique, mais ce mot-clé n’apparaît qu’une seule fois dans la page.

Dans quelle mesure peut-il être sûr que la page concerne ce mot-clé ? Il ne peut pas.

D’un autre côté, si la page mentionne le mot-clé une dizaine de fois, Google peut être plus confiant sur le sujet de cette page.

Pour être clair :

Il ne s’agit pas d’un bourrage de mots clés ou de quelque chose comme ça.

Il s’agit simplement de mentionner votre mot-clé cible à quelques reprises pour confirmer à Google que votre page traite vraiment de ce sujet.

Utiliser des liens externes (sortants)

Les liens externes vers des pages connexes aident Google à comprendre le sujet de votre page. Cela montre également à Google que votre page est une plaque tournante d’informations de qualité.

En effet, ce n’est pas qu’une simple théorie. Les gens de Reboot Online ont mené une expérience pour voir si les liens externes aidaient à améliorer les classements.

Ils ont créé 10 nouveaux sites Web. La moitié des sites Web sont liés à des sites de haute autorité (comme l’Université d’Oxford). L’autre moitié n’avait aucun lien externe.

Les sites Web avec des liens externes ont surclassé les sites sans liens externes.

Optimisez vos URL pour le SEO

Votre structure d’URL est une partie sous-estimée du SEO on-page.

Oui, Google a récemment commencé à utiliser des versions étranges d’URL dans les résultats de recherche.

Mais même dans ce cas, les termes que vous utilisez dans votre URL s’affichent ici. De plus, les URL dans les SERP mobiles et d’ordinateur sont désormais au-dessus de la balise title.

Je dirais donc que votre URL est en fait plus importante maintenant qu’auparavant.

Voici comment créer des URL optimisées pour le SEO :

  1. Rendez vos URL courtes
  2. Inclure un mot-clé dans chaque URL

Cela ne veut pas dire que votre URL doit SEULEMENT contenir votre mot-clé. C’est parfaitement bien d’ajouter un mot ou deux supplémentaires à votre URL…

Optimisez les balise title et les méta description

Optimisez vos meta title et meta description

Dans ce chapitre, vous apprendrez comment optimiser vos titres et vos méta descriptions pour le SEO.

Selon Google, les balise title « aident toujours beaucoup » avec votre classement.

Ils méritent donc d’être optimisés.

Et c’est la même histoire avec votre description. Google peut ne pas utiliser votre description pour comprendre le contenu de votre page, mais les utilisateurs l’utilisent pour déterminer sur quel résultat cliquer.

Donc, si vous souhaitez rédiger des balise title et des descriptions adaptées au référencement, ce chapitre est fait pour vous.

Insérer votre mot clé au début de votre balise title

À mon avis, votre balise title est le facteur de référencement le plus important sur la page.

C’est parce que votre balise title donne aux moteurs de recherche un grand aperçu de ce qu’est votre page.

D’après mon expérience, plus le mot-clé est proche du début de la balise title, plus il a de poids auprès des moteurs de recherche.

Votre mot-clé ne doit pas nécessairement être au tout début de votre titre. Cela n’a pas toujours de sens de faire ça.

Mais plus votre titre est proche de votre balise title, mieux c’est.

Utiliser des modificateurs de balise title

Les modificateurs de titre sont essentiellement des phrases qui sont généralement ajoutées aux requêtes de recherche, telles que “année” ou « meilleur ». Cela est généralement fait par les utilisateurs, car ils veulent des résultats ultra-spécifiques.

L’utilisation de modificateurs tels que « meilleur », « guide », « liste de contrôle », « rapide » et « examen » peut vous aider à vous classer pour les versions longue traîne de votre mot-clé cible.

Utilisez des méta descriptions uniques et riches en mots-clés

Le guide de démarrage de l’optimisation des moteurs de recherche de Google  indique que :

Et Google a récemment recommandé que vous écriviez vos propres méta descriptions.

(Même si Google peut les remplacer avec son propre extrait)

C’est parce qu’une bonne méta description aide votre résultat à se démarquer, ce qui peut augmenter votre CTR organique.

Vous souhaitez également inclure votre mot-clé une fois dans votre description.

Pourquoi ?

Parce que Google met en gras les termes qui correspondent à la requête de la personne.

Encore une fois, cela peut vous donner une belle petite augmentation de CTR.

Rédigez du contenu SEO

rédigez du contenu seo

Il est maintenant temps de publier du contenu qui mérite d’être classé n°1.

Ce processus va bien au-delà de l’utilisation de mots-clés sur votre page.

Pour classer votre contenu en 2021, votre contenu doit être :

  • Unique
  • Super précieux
  • Optimisé pour l’intention de recherche

Et dans ce chapitre, je vais vous montrer comment vous assurer que votre contenu SEO coche ces 3 cases.

Un contenu unique

Quand je dis “unique”, je ne parle pas seulement de contenu en double.

Je veux dire publier quelque chose qui ne fait pas que régurgiter les mêmes choses qui existent déjà.

Autrement dit : un contenu qui apporte quelque chose de nouveau.

Ce quelque chose de nouveau peut être :

  • Une nouvelle astuce ou stratégie
  • Une meilleure liste de ressources organisées
  • Design optimal et UX
  • Nouvelle étude de cas
  • Processus simplifié étape par étape

Un contenu précieux

Publier quelque chose d’unique est un bon point de départ.

Mais ce n’est pas suffisant.

(Après tout, des millions d’articles de blog sont publiés chaque jour)

Donc, pour que votre contenu se démarque et soit remarqué, il doit être TRÈS précieux.

Voici quelques astuces pour rendre votre contenu SEO incroyablement précieux :

  • Ajoutez des détails : les images, les captures d’écran et les étapes permettent à quelqu’un de mettre facilement votre contenu en pratique.
  • Rédaction nette : une rédaction solide rendra votre contenu plus attrayant.
    Matériel mis à jour : de toutes nouvelles stratégies, étapes et exemples vont très loin.
  • Auteurs experts : la plupart des contenus sont écrits par des personnes qui n’ont jamais fait ce qu’elles vous disent de faire. Le contenu de quelqu’un avec une expérience de première main est presque toujours plus précieux que quelque chose écrit par un écrivain indépendant au hasard.

Le contenu doit satisfaire l’intention de recherche

Un contenu unique et précieux peut vous permettre de vous positionner dans la première page de résultat de recherche de Google.

Mais si vous voulez y rester, votre page doit satisfaire l’intention de recherche.

Autrement dit :

Votre page doit être EXACTEMENT ce que recherche un utilisateur de Google.

Sinon, votre page sera probablement refoulé en 3e page.

Optimisez pour le CTR

Optimisez pour le ctr

Votre taux de clics organiques est important pour deux raisons :

Premièrement, le CTR est (probablement) un facteur de classement Google.

Deuxièmement, augmenter votre CTR peut générer plus de trafic vers votre site.

Dans ce chapitre, je vais vous montrer quatre façons pratiques d’améliorer votre CTR organique.

Utilisez des balise title sous forme de question

L’année dernière, nous avons analysé 5 millions de résultats de recherche Google pour comprendre pourquoi certaines pages reçoivent des clics et d’autres non.

Et l’une de nos découvertes les plus surprenantes est que les balise title basées sur des questions ont un CTR supérieur à la moyenne.

Donc, à chaque fois que cela a du sens, je vous recommande de tester des balise title sous forme de question.

Remplissez les méta descriptions manquantes

J’ai parlé des méta-descriptions au chapitre 1.

Plus précisément, j’ai souligné que vous vouliez que vos descriptions soient super convaincantes.

Mais vous n’avez pas besoin de tout le temps écrire une incroyable description. AVOIR juste une méta description peut suffire.

En effet, nous avons constaté que les pages avec une méta description obtenaient environ 6 % de clics en plus par rapport aux pages avec une méta description manquante.

Je recommande de faire un audit SEO sur votre site pour trouver les pages qui n’ont pas de méta description. Ensuite, ajoutez des descriptions pour les pages qui en ont besoin.

Utilisez des avis ou des schémas markup de la FAQ

Le schéma markup de la FAQ est un code que vous placez sur votre site et qui indique aux moteurs de recherche « ce contenu est présenté sous forme de questions et réponses ». Lorsque le contenu est correctement balisé, cela signifie que ces pages *pourraient* être éligibles pour des extraits enrichis dans les résultats de recherche et *pourraient* apparaître dans les recherches de l’Assistant Google.

Ainsi, les “extraits enrichis” appelé “Rich Snippets” PEUT vous aider à obtenir plus de clics.

Deux des meilleurs types de schémas pour obtenir des extraits enrichis sont les extraits d’avis (review) :

Et les schema markup de la FAQ :

Vous pouvez vérifier si votre schéma est correctement configuré à l’aide de l’outil de test de données structurées.

Ajoutez de l’émotion à vos balises de titre

Notre étude CTR a révélé que les titres émotionnels recevaient 7% de clic en plus que les titres qui ne dégageaient pas une forte émotion.

Nous avons également découvert que les « mots puissants » chargés d’émotion réduisaient le taux de clics de 12 %.

Que faut-il en déduire ?

Eh bien, les gens sont attirés par les titres qui ont un impact émotionnel… jusqu’à un certain point.

Si un titre va trop loin, cela ressemble à un clickbait “appât à clics” (désigne des techniques rédactionnelles exploitées sur les réseaux sociaux ou sur des réseaux de recommandation de contenus)

Et ils cliqueront sur un autre résultat qui semble moins spammé.

Pour conclure ? : Écrivez des balise title avec une certaine émotion, mais évitez les termes comme « fou » et « puissant » qui peuvent faire ressembler votre titre à un clickbait.

Ajouter l’année en cours au titre et à la description

L’ajout de l’année à votre titre et à votre description n’aidera pas forcément, mais ne détruira pas non plus votre CTR.

Mais d’après mon expérience, cela aide un peu… surtout pour le contenu qui peut devenir obsolète très rapidement.

Par exemple, quelqu’un qui cherche “philosophie Seneca” n’a pas besoin de quelque chose qui est sorti le mois dernier.

Mais pour un mot-clé comme “meilleurs smartphones”, les gens veulent s’assurer qu’ils sont sur le point de lire quelque chose d’actuel.

De plus, l’ajout de l’année à votre titre et à votre description indique clairement que votre contenu est à jour.

Les signaux UX on-page

les signaux ux on page

Dans ce chapitre, je vais vous montrer comment optimiser votre contenu pour les « signaux UX ».

(En d’autres termes, comment les utilisateurs de Google interagissent avec votre contenu).

Google fait-il vraiment attention au Dwell Time ( “le temps de séjour” est le temps qu’un utilisateur de Google passe sur une page avant de revenir aux SERP), au taux de rebond et aux autres signaux d’interaction de l’utilisateur ?

Oui.

En effet, le “How Search Works” de Google indique que, pour les aider à classer les meilleurs résultats, ils “utilisent des données d’interaction agrégées et anonymisées pour évaluer si les résultats de recherche sont pertinents pour les requêtes”.

Il est maintenant temps de vous montrer comment vous assurer que votre contenu garde les utilisateurs de Google sur votre page.

Poussez le contenu au-dessus de la ligne de flotaison

Quand quelqu’un arrive sur votre site depuis Google, il veut sa réponse RAPIDEMENT.

C’est pourquoi vous voulez éviter les images massives au-dessus de la ligne de flotaison , comme ceci :

IMAGE

Au lieu de cela, mettez votre titre et votre introduction au premier plan.

Pour être clair : c’est bien d’avoir une image en haut de votre message, mais si cela pousse votre contenu vers le bas de la page, c’est mauvais.

Découpez votre contenu

Dans un monde parfait, les visiteurs liraient chaque mot de votre page.

Mais nous ne vivons pas dans un monde parfait 🙂

C’est pourquoi vous voulez rendre votre contenu super facile à parcourir.

J’utilise une tonne de sous-titres H2.

Des listes à puces dans la publication

Et des images.

Avoir une communauté active

Avoir une communauté sur votre blog est comme un code de triche du taux de rebond

Pourquoi ?

Une section de commentaires de haute qualité donne aux gens quelque chose à lire… après avoir fini de lire votre message.

C’est parce que les commentaires ajoutent du contexte à votre message :

Conseils avancés sur le SEO on-page

conseils avancés sur le seo

Ce dernier chapitre est une liste de certaines de mes techniques de SEO on-page préférées.

Ainsi, une fois que vous avez optimisé le titre de votre page et les balises H1, voici quelques conseils qui vous aideront à faire passer votre SEO on-page au niveau supérieur.

Entrons directement dans les stratégies.

Utiliser des images originales

Utilisez-vous des images de stock dans votre contenu ?

Eh bien, ces images de stock pourraient nuire à votre référencement.

Shai Aharony a récemment testé l’effet des images de stock sur les classements Google.

Voici ce qui s’est passé…

Tout d’abord, Shai a créé un tas de nouveaux sites Web juste pour ces expériences. Il s’agissait de nouveaux noms de domaine qui n’avaient jamais été enregistrés auparavant.

Il a utilisé des images génériques sur certains sites et des images originales sur les autres.

Les résultats étaient clairs : les sites avec des images uniques ont surclassé les sites qui utilisaient des photos d’archives.

Donc, si vous utilisez des photos d’archives utilisées par des milliers d’autres sites, envisagez de créer des images personnalisées.

Lien interne

Le maillage interne est IMPORTANT pour le référencement.

Plus précisément, vous souhaitez créer un lien depuis les pages de haute autorité de votre site vers des pages qui ont besoin d’un coup de pouce.

Lorsque vous le faites, assurez-vous d’utiliser un texte d’ancrage riche en mots clés. Voici un exemple :

Sur ce, voici le processus que j’utilise et que je recommande.

Tout d’abord, utilisez un outil de référencement comme Ahrefs pour afficher les pages de votre site avec la plus grande autorité de liens.

Ensuite, ajoutez quelques liens internes de ces pages vers une page prioritaire de votre site.

Et si vous voulez voir un bon exemple de la façon de créer un lien interne sur votre site, consultez Wikipédia.

Ils ajoutent BEAUCOUP de liens internes riches en mots clés sur chaque page

Rédiger un contenu complet

Google veut montrer à ses utilisateurs un contenu qui leur donne TOUT ce qu’ils veulent sur une seule page.

Autrement dit : un contenu complet.

Et si votre article couvre un sujet entier, il a plus de chances d’être classé

Et l’un des moyens les plus simples de vous assurer que Google considère votre contenu comme complet ?

Les mots-clés LSI.

Les mots-clés LSI (Indexation Sémantique Latente) sont des synonymes que Google utilise pour déterminer la pertinence d’une page.

(Un contenu long augmente les chances que vous utilisiez naturellement des mots-clés LSI).

Mais si vous voulez vous assurer à 100 % que vous utilisez des mots-clés LSI, recherchez votre mot-clé dans Google et faites défiler jusqu’à la zone « Recherches associées » en bas de la page :

Et mettez tout ce qui a du sens dans votre message.

Augmentez la vitesse de chargement de votre page

Google a déclaré officiellement que la vitesse de chargement des pages est un signal de classement SEO (et ils ont récemment rendu le chargement de la page ​​encore PLUS important.

Selon notre analyse de 5,2 millions de sites Web, vous pouvez améliorer la vitesse de chargement de votre site en passant à un hébergeur plus rapide.

Supprimez autant de scripts tiers que possible.

Ils réduisent la taille totale de votre page.

Optimisation des images

Vous voulez donner à chaque image de votre site un nom de fichier descriptif et un texte alternatif.

Cela aide Google (et les utilisateurs malvoyants) à comprendre ce que chaque image montre.

Si cela a du sens, créez une image optimisée autour de votre mot-clé cible. Utilisez donc un nom de fichier qui inclut votre mot-clé cible (par exemple, on-page-seo-chart.png). Puis utilisez ce même mot-clé dans vos balises alt d’image.

Une autre raison d’optimiser vos images pour le SEO : cela donne aux moteurs de recherche un autre indice sur le sujet de votre page… ce qui peut l’aider à se classer plus haut.

Autrement dit : lorsque Google voit une page avec des images de « widgets bleus » et de « widgets verts », il leur dit : « cette page concerne les widgets ».

Classez votre contenu dans les Featured Snippets (les extraits en vedette)

Les Featured Snippets sont de courts extraits de texte qui apparaissent en haut des résultats de recherche de Google afin de répondre rapidement à la requête d’un utilisateur.

Le classement dans un Featured Snippet (extraits en vedette) peut faire une ÉNORME différence dans votre CTR.

Le seul problème ?

Selon une étude dans le domaine, vous devez déjà être sur la première page pour avoir une chance d’obtenir un extrait en vedette.

Ce qui signifie que vous devez trouver les résultats de la première page qui ont un Featured Snippet ET pour lesquels vous vous classez.

Pour les trouver, ouvrez Ahrefs, SEMrush ou tout autre logiciel de référencement que vous utilisez.

Et trouvez les pages de votre site qui se classent sur la première page de Google.

Ensuite, filtrez les mots-clés qui ont déjà un Featured Snippet.

Ensuite, regardez l’extrait présenté dans Google pour chacun de ces termes.

Enfin, vous devez optimiser votre contenu pour le classer dans le Featured Snippet.

Donc, si vous voyez un Featured Snippet “définition”, vous souhaitez inclure une courte définition dans votre contenu.

S’il s’agit d’une liste d’étapes ou de conseils, vous voulez vous assurer que la structure de votre page est cohérente.

SEO de la recherche vocale

La recherche vocale se développe TRÈS rapidement.

Le meilleur moyen d’optimiser votre contenu pour la recherche vocale ?

Créez des pages de FAQ.

Notre étude SEO sur la recherche vocale a révélé que Google adore extraire les résultats de la recherche vocale des pages FAQ.